Histoire du moulin

Lieu mythique de la Butte Montmartre, Le Moulin de la Galette abritait au XIXème siècle une guinguette populaire où le tout-Paris aimait se réunir. Devenu restaurant dans les années 80, l’adresse DE LA GUINGUETTE POPULAIRE AU RESTAURANT PRISÉ DES PERSONNALITÉS

L’histoire commence en 1812, lorsque le meunier Nicolas-Charles Debray, propriétaire du Moulin Blute-Fin et de sa ferme, rachète le Moulin Radet construit sur une propriété voisine. Pendant quelques années, le Blute-Fin poursuit son activité d’origine en fournissant Paris en farine, tandis que le Radet, plus loin, concasse des graines destinées à la parfumerie. Entrepreneur bien inspiré, le meunier Debray décide de réunir ses deux moulins et transfère le Radet à proximité de son aîné afin d’ouvrir en dessous une guinguette qui fera la renommée de ce lieu mythique.

 

Aujourd’hui le Moulin de la Galette :

 

Une équipe de passionnés :

A la tête de ce restaurant on trouve une équipe d’épicuriens passionnés du beau et du bon, qui œuvre pour donner aux clients l’envie de revenir.

Grégory Millot  Il assure, avec son équipe, un accueil chaleureux et convivial pour que les clients se sentent comme chez eux dans l’esprit guinguette de l’époque.

 

Terrasse bucolique : un air de campagne à Paris

Le Moulin de la Galette propose 2 terrasses : une côté rue et une côté jardin.

- À l’entrée du Moulin, côté rue Lepic, dans un cadre verdoyant.

- Côté jardin, une très jolie arrière-cour, au cœur de Montmartre, pour déjeuner, dîner ou simplement boire un verre au soleil. Cette terrasse-jardin, au style champêtre.

Aucune réservation n’est possible pour les terrasses, les premiers arrivés seront les premiers

Une cuisine de marché au rythme des saisons

La carte du restaurant est signée Sophiane Bouar , chef cuisinier du Moulin de la Galette. Il sublime des produits frais de saison dans une cuisine de marché et d’inspiration. Ici tout est fait maison pour proposer aux clients des recettes savoureuses et soignées.

En complément de la carte, le chef propose, tous les midis, samedi et dimanche compris, un menu à l’ardoise comprenant 3 entrées, 3 plats et 3 desserts.

Vins  

Au Moulin de la Galette, le vin n’est pas un à-côté, il accompagne le repas et s’accorde avec les différents plats proposés.

La carte des vins met à l’honneur des cépages des différentes régions françaises, pour tous budgets, parmi la centaine de références qu’elle contient.